ELITE...

Des dégâts dans les dents ? Nous avons la solution

La ville de Fès

Fès est une ville du nord-est du Maroc souvent considérée comme la capitale culturelle du pays. Elle est principalement réputée pour la médina fortifiée de Fès El Bali, avec architecture mérinide médiévale, souks animés et atmosphère à l'ancienne.
La médina abrite des écoles religieuses telles que les médersas Bou Inania et Al Attarine datant du XIVe siècle,
toutes deux décorées de panneaux de cèdre sculptés et de délicates mosaïques.




Climat

Le climat de Fès est Méditerranéen, mâtiné de continentalité et subissant les influences atlantiques (160 km à l'ouest à vol d'oiseau). Il est comparable à celui des villes du sud de l'Espagne, Cordoue notamment.
La ville, située dans la plaine du Saïs, entre le Rif, au nord et le Moyen Atlas au Sud, subit l'effet de versant des montagnes.

Tourisme

Ces dernières décennies, le tourisme n'a cessé de se développer (1 million de visiteurs par an) et est devenu un important facteur économique. Fès propose des manifestations culturelles telles que le Festival de Fès des musiques sacrées du monde au mois de juin de chaque année. De nombreux étrangers se sont installés à Fès et ont ouvert des maisons d'hôtes.

La mosquée el Quaraoyine

Est la jumelle de celle de Kiraouane. Cette grande mosquée connue dans le monde entier est située au centre des souks de l'ancienne médina et toutes les portes précédemment citées y mènent.

Fès, capitale spirituelle

Capitale culturelle et spirituelle du Maroc, Fès est une ville millénaire. En la parcourant, on peut facilement se laisser emporter à travers son histoire, grâce à ses nombreuses mosquées, médersas, fondouks, fontaines et salles d'ablution, jardins historiques, murailles et remparts, portes fortifiées, mellah et synagogues, manufactures, mausolées, palais et riads, places et souks. Des Idrissides aux Alaouites, des Andalous aux Juifs, toutes les dynasties et tous les peuples ont laissé leur empreinte sur la ville. Ces dernières années de nombreux monuments ont été restaurés, comme la médersa El-Attarîn, la médersa Bou-Inania (xive siècle).

Musiques

Musique andalouse / le malhoun / principalement موسيقى الآلة الأندلسية المغربية, on trouve également plusieurs manifestation culturelles dans ce cadre d'où: مهرجان موسيقى الآلة الأندلسية المغربية chaque année dans le mois de mars..

Artisanat

Fès reste la ville qui a fait la grandeur de la céramique marocaine. D’origine très ancienne, les céramiques de Fès sont reconnaissables par leur décor à dominante bleu de cobalt, couleur de la ville, et les motifs qui allient le vert et le jaune or. Véritables artistes, les maîtres-potiers de Fès développent depuis des siècles un sens subtil de l’ornementation émaillée. Encore de nos jours, les ateliers de la ville impériale restent inégalés pour l’élégance et la finesse de leur production..

Découvrir Fès

Le Borj-Sud, l'un des deux bastions construits sur l'ordre du sultan Ahmed al-Mansour, offre un beau panorama sur la ville.
Le Borj-Nord, dont la terrasse offre également une vue magnifique, a été transformé en musée d'Armes (armes blanches, armes à feu et canons).
Ne manquez pas non plus de visiter les ruines grandioses des tombeaux mérinides, qui offrent un panorama sur la ville entière.
Au cœur de la médina qui a gardé ses structures médiévales, le quartier de Fès el Bali comporte quelques-uns des plus beaux édifices au Maroc notamment la mosquée des Andalous et la mosquée Quaraouiyine.







En parcourant la médina Fès El Bali, vous en découvrirez ses anciennes ruelles et ses édifices sacrés, comme la médersa Bou Inania, la médersa Attarine et ses belles mosaïques, ainsi que la mosquée Karaouyine, les artisans du quartier des dinandiers et des chaudronniers, le souk des potiers, le quartier des bouchers et celui… de l’électronique. Sans oublier la tannerie Chouara, où l’on peut observer les étapes du travail du cuir. Pour chacun de ces lieux, l’entrée est à partir de 10 MAD, soit un peu moins d’un euro.







En sortant de la médina, on peut admirer les autres richesses de Fès. Vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer, entre le palais royal de Fès, Dâr el Makhzen, les mosquées, les musées divers, dont le musée Nejjarîn des Arts et Métiers du bois, le Palais du Trésor, les sites historiques et pédagogiques comme Fez Mellah et Kassr Annoujoum Ducci Foundation et les bâtiments architecturaux tels que Zaouia of Mouley Idriss II.





La ville compte encore bien d’autres trésors : vestiges des tombeaux Mérinides, marchés aux puces (sur la place Seffarine, notamment), souks, ancien quartier juif ou quartier de Andalous, jardin Jnane Sbil et magasins d’antiquités (la Petite Maison berbère, par exemple).